Loading...
HOME 2019-10-21T20:08:21+00:00

Certaines personnes me disent: « Ce temps est si terrible, si dur… Comment pratiquer avec succès en ce moment si difficile? »

Je réponds : « Bénissez le Kali Yuga ! Bénissez-le avec tout votre être ! Chaque instant est pratique. Chaque pas est pratique. Chaque expérience est pratique. Chaque souffle est pratique. Chaque rencontre est pratique. Tout est dévoilé ! Tout est transparent ! Tout rayonne avec la lumière du diamant ! Aucun temps n’a été si favorable ! Il vous suffit de garder la conscience afin que la pratique et ses fruits mûrissent spontanément.

Ne gardez rien dans vos mains ! Ne gardez rien dans votre esprit ! Ne gardez rien dans votre cœur ! Nus, laissez simplement que la brise souffle. Nus, simplement dansez comme un fil d’herbe mû par le vent ! »

Martino Nicoletti

News

La Voie du Dzogchen : réveil, Illumination et « corps de lumière » au Tibet

Une vidéo consacrée au Dzogchen et à la présentation du livre de J.L. Achard sur le système de méditation A-Khrid.   LIEN   Lien au [...]

Présentation du nouveau livre de Martino Nicoletti consacré à la Voie du guerrier spirituel

Sur Youtube la présentation du nouveau livre de Martino Nicoletti consacré à la Voie du guerrier spirituel.   https://www.youtube.com/watch?v=xWF8rkMbHcc&t=619s  

LA « CONSCIENCE CORPORELLE DYNAMIQUE » PRÉSENTÉE A LA TÉLÉVISION NATIONALE ITALIENNE

La Conscience corporelle dynamique a été présentée à l’émission culturelle Geo & Geo de la chaîne nationale italienne Rai Tre. La présentation a été l'occasion pour parler [...]

Sur MAGJOURNAL77 un entretien avec Martino Nicoletti sur la fibromyalgie, la méditation avec le corps et la conscience corporelle

Sur MAGJOURNAL77 un beau reportage pour présenter la méthode de Martino Nicoletti et la conférence publique à l’Espace GAÏA de Dammartin-en-Goële le 24 janvier 2019 [...]

Rencontrer notre corps afin d’accéder à la Source infinie de notre véritable existence terrestre

« L’eau garde vraiment beaucoup de souvenirs, Nina. Des souvenirs fluides, insaisissables. Des souvenirs qui deviennent des voix pour ceux qui sont capables de devenir semblables à l’océan ».

Extrait de : Ames de sable (roman)

Des mondes éloignés et suspendus, évoqués uniquement à travers les outils de la disparition et de l’absence, et interprétés grâce à un puissant primitivisme visuel.

Ouvrages