CORPS ET PRIÈRE 2018-06-02T10:16:43+00:00

Project Description

JEAN ABSAT, CORPS ET PRIÈRE : NOBLESSE D’UN FIL D’HERBE, PARIS, EDITIONS LE LOUP DES STEPPES, 2018 (TRADUCTION ET INTRODUCTION MARTINO NICOLETTI)

En suivant les anciens enseignements de Jean Absat – voyageur et « pèlerin de l’âme » d’origine occitane, ayant vécu entre la Perse, la Syrie et l’Arménie du XVIIe siècle – cet ouvrage montre comment le corps peut être utilisé en tant que merveilleux et extraordinaire « instrument » de prière, capable de conduire chaque sincère chercheur de soi vers la rencontre directe avec son « cœur invisible » et avec l’océan de lumière et de silence vivant qui demeure dans la partie la plus intime de soi.Le prenant par la main, Absat accompagne le lecteur dans un itinéraire authentiquement initiatique, basé sur l’écoute des rythmes profonds du corps, sur la respiration, ainsi que le réveil du pouvoir subtil des sens et des émotions.
C’est à la fin de ce même chemin qu’Absat nous introduit à l’expérience extraordinaire de « la prière en mouvement » : pratique unique et spontanée capable de nous unir avec la puissance d’une foudre, à la même Source infinie de toute forme, de toute vie et de tout mouvement.

C’est ici, et seulement ici – en réalisant concrètement que notre corps se trouve en réalité depuis toujours déjà plongé dans un état de prière spontanée et incessante – que nous pourrons enfin accéder à la simplicité absolue, à la liberté inconditionnée et à la noblesse sublime d’un fil d’herbe mû par le vent…

Un livre vivement conseillé à toute personne étant sur un chemin spirituel et de prière, ainsi qu’à ceux qui sont engagés dans la pratique du yoga, de la méditation, de la danse expérimentale, ainsi que des disciplines psycho-corporelles telles que le Tai-Chi, le Qi Qong…

 

 

Oui, danse complètement vide, transparent et libre (…). Tu es le miroir de l’Absolu et tu ne le sais pas. Tu es son œil, mais ne le sais pas. Toi, son corps, son bras et sa main qui en liberté façonne les formes innombrables et les mondes infinis (…). Maintenant tu peux comprendre : chacun de tes souffles est déjà prière. Chacun de tes regards est déjà prière. Chacun de tes pas et de tes gestes sont déjà prière. Coquille de mer placée sur le sable et qui résonne avec la voix du tout. Eau qui se verse dans l’eau. Source qui fait retour à la Source.

vidéo
« CORPS ET PRIÈRE » DANS L’ASHRAM CHRÉTIEN DE SHANTIVANAM EN INDE