NON DEVO GUARDARTI NEGLI OCCHI

Home/Court-métrages et vidéo/NON DEVO GUARDARTI NEGLI OCCHI
NON DEVO GUARDARTI NEGLI OCCHI 2017-08-03T13:24:12+00:00

Project Description

MARTINO NICOLETTI, NON DEVO GUARDARTI NEGLI OCCHI: LO ZOO DELLE DONNE GIRAFFA (JE NE DOIS PAS TE REGARDER DANS LES YEUX : LE ZOO DES FEMMES GIRAFES)

 

Dans un village à l’extrême nord de la Thaïlande, sous la lumière assourdissante du soleil tropical, des figures féminines hors du temps s’abandonnent à la voracité d’improvisés photographes.

Celles-ci, ornées d’une large spirale faite de scintillant anneaux encerclant leur cou, sont les célèbres « femmes girafes », épithète avec lequel sont communément appelés les membres de l’ethnie des Kayan. Des réfugiés qui ont fui la Birmanie pour s’échapper de la sanglante guerre civile qui depuis de nombreuses années fait rage dans leur pays natal. Des êtres humains confinés aujourd’hui dans des villages oniriques, où, en réponse à la décision du gouvernement thaïlandais de promouvoir des formes alternatives de tourisme dans les régions du nord du pays, chaque jour accueillent des centaines de touristes désireux de rentrer en contact, pour un bref moment, avec une présumé ethnicité à son état pur.

Je ne dois pas te regarder dans les yeux  : un ciné-poème surréel en pellicule Super-8, consacré à la vie dans le «zoo humain» de la Thaïlande et interprété par la voix puissante de Giovanni Lindo Ferretti et la musique envoûtante de Roberto Passuti : du primitivisme visuel, de la musique industrielle, de la vraie poésie.

Ce court-métrage est actuellement vendu en tant que partie intégrante de l’œuvre : Martino Nicoletti, Nicoletti M., Lo zoo delle donne giraffa: un viaggio tra i Kayan nella Tailandia del nord, Roma, Exòrma, 2011, ainsi que dans son édition anglaise : The Zoo of the Giraffe Women: A Journey among the Kayan of Northern Thailand, Kathmandu, Vajra Publications.

 

Non devo guardarti negli occhi: lo zoo delle donne giraffa: par Martino Nicoletti, UK, 6 mn., langue : italien/anglais, Production : “Stenopeica”, bande sonore : Roberto Passuti et Martino Nicoletti, © Martino Nicoletti, 2011.

 

vidéo

Project Details